Tumulte

Tumulte

Le podcast hors norme !

Peter Talk

Le tumulte est un grand mouvement accompagné de bruits et de désordre, un bruit confus que produisent des personnes assemblées, une grande agitation désordonnée. Littérairement c'est un bouillonnement, une agitation violente, bruyante et incessante comme "le tumulte des flots". Tu l'auras compris ce podcast n'aura rien à voir, ou plutôt rien à entendre, avec ce que tu as pu déjà écouter. Entre dans ce chahut, cette agitation, ce grand mouvement de désordre aussi bien sonore que physique. ...

En cours de lecture

La source 1.2 (Remix)

Une source, ou source d'information, est l'origine d'une information. La source permet de porter un jugement sur la validité d’une information puisqu’elle tend à déceler et à rapporter les intentions des médias producteurs d’information.


Les métiers de la recherche, de l'information et de la communication font appel à différentes sources pour obtenir une information ou la vérifier.


Se renseigner sur la source, c’est s’intéresser à la nature et au lieu originel de discours d’une information. Cela permet, entre autres, de mettre en évidence sa véracité, sa pertinence, et l’utilité de son utilisation.


Le concept de « source » ne doit pas être confondu avec celui de « référence ». Une référence ne prétend qu'à l'identification objective et raisonnée d'éléments bibliographiques, dont le nom de l'auteur, relatifs au document. 


La qualité des sources est importante : leur origine peut être discutable et la manière de les interpréter peut mener à des contresens ou à des manipulations.


Petit clin d'oeil au podcast "la diagonale du vide" :

diagonale-du-vide.lepodcast.fr

 

Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk 

2021 - LeTumulte.fr

En cours de lecture

Balade Nocturne #2 - Au coin du feu

11 mars 2021, petites pensées autour du feu...


Attention cet épisode est susceptible d'être effacé... 

Le feu est divinisé dans de nombreuses cultures et a été l'objet de l'adoration d'un grand nombre de peuples et de tribus. Il est également utilisé dans des rites monothéistes. 


Le feu est la production d'une flamme et la dégradation visible d'un corps par une réaction chimique exothermique d'oxydo-réduction appelée combustion.


De manière générale, le terme « feu » désigne souvent un phénomène produisant de la lumière et de la chaleur, qu'il provienne d'une combustion ou non. Le feu dans un sens plus large comprend la combustion des solides sans flamme comme lors de la combustion des braises. 


Le feu peut avoir plusieurs couleurs selon la chaleur qu'il dégage. Les couleurs du feu varient selon sa température : bleu (~2 000 °C), jaune et rouge (~1 000 °C). Un feu de foyer, sans aucun vent qui alimente le feu en oxygène, a une température moyenne de 700 à 800 °C.

La domestication du feu par les humains a marqué un tournant dans la Préhistoire, en permettant la cuisson régulière des aliments. Elle est attestée à partir d’environ −400 000 ans dans plusieurs parties du monde.


Le feu est naturellement associé au Soleil, qui est également une source de chaleur et de lumière (on sait maintenant qu'il ne s'agit pas d'une combustion mais d'une fusion nucléaire). Il est également souvent associé aux volcans, comme le feu de la forge d'Héphaistos/Vulcain. 


Cette ambivalence se retrouve dans les aspects moraux et juridiques du feu ; tantôt il a pu être considéré comme l'instrument d'une justice transcendante (le bûcher fut une condamnation pénale courante au Moyen Âge, et existe même très localement à l'époque contemporaine ; alors que l'immolation est considérée par certains comme un acte de sacrifice suprême face à la justice des hommes, y compris dans des sociétés modernes, comme en Tchécoslovaquie en 1969) ; tantôt son usage est rigoureusement contrôlé, et parfois gravement sanctionné (l'incendie était un des plus grands crimes à Athènes).


Le feu est aussi un symbole de purification, d'où l'utilisation du bûcher pour certaines condamnations (cf. supra). Ce symbole provient sans doute de certaines pratiques agraires qui consistent à brûler la terre pour la rendre plus fertile (brûlis), mais il est certain que cette symbolique tient son origine de plusieurs sources. Pourtant, le feu comme symbole de purification était pratique courante pour les chrétiens du Moyen Âge ; avec le temps ces pratiques (ordalies, bûcher, etc.) se sont perdues ou ont tout simplement été interdites.


Le feu a aussi un symbolisme érotique. Dans l’Énéide, la passion que Didon avait pour Énée la consumait de l'intérieur. Cette symbolique érotique prend son sens dans les métaphores et les images qui font coïncider le feu et l'acte sexuel, la passion, l'affectivité, les sentiments, etc. Dans la mythologie gréco-romaine, Cupidon était représenté par un arc et une torche. De plus, la science soutient cette symbolique, car la motivation psychophysiologique naît des variations thermiques et se termine par l'acte sexuel.


Le terme feu (du latin focus, le foyer) désigne au Moyen Âge le foyer, d'abord au sens strict (endroit où brûle le feu) puis figuré : le logement familial (cf. l'expression « sans feu ni lieu »), puis la famille elle-même. Très rapidement, il est utilisé comme unité de base pour l'assiette, le calcul et la perception de l'impôt, on parle alors de feu fiscal.


Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk 

2021 - LeTumulte.fr

En cours de lecture

C'est quoi l'Amour ?

14 février qui ignore cette date ?! Personne, sûr ! à 200% même !!

Depuis la nuit des temps, l'amour dirige nos vies, nos actes et nos décisions...

On raconte même que l'Amour est plus fort que tout !

On va essayer d'être un peu plus éclairé sur ce puissant sentiment. 

Des gens ont parfois même fait la guerre par amour, tu parles d'un comble ! Les grecs se sont pris la tête avec, et au XIXe siècle un courant est même né qu'on a appellé le Romantisme.

Bref, on va pas trop rentré dans les détails mais on va poser des mots sur nos ressentis..

Laisse toi donc bercer par l'amour car il arrive au galop, s'il n'est même pas déjà là...

Très bonne Saint Valentin, celle-ci et toutes les autres qui suivront !

Merci aussi à la plus jolie voix que je connaisse, merci Karine ! ;)

 

Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk 

2021 - LeTumulte.fr


En cours de lecture

À tort ou à raison

01/01/21 01:01:21 ahhh la magie de la programmation... ;) Bref !

T'es qu'un con et y'a qu'à toi qu'on l'a pas dit... c'est ainsi qu'aurait pu se nommer cet épisode, mais on va rester soft ! Rien à voir avec l'âge ou l'intelligence car comme disait Brassens : "Quand on est con, on est con".

Quand on a une opinion, même si elle est assez faible, toutes les informations qu'on va recevoir ensuite vont nous pousser à vouloir confirmer, voir renforcer notre opinion. On a tendance à chercher des informations qui confirment ce qu'on croit déjà et à ignorer les informations qui ne sont pas conforment à nos croyances.

Quand on pointe une étude qui dit que vous n'avez peut-être pas raison, on critique l'étude sans la connaître, par contre si un argument va dans notre propre sens on ne questionne pas la méthode de l'étude. Et chez certains, qui au départ n'avaient qu'une conviction plus modérée, à la soumission d'une argumentation qui ne suit pas leur opinion, ne font que se radicaliser et en aucun cas changer d'avis.

Une des grande difficulté de l'humanité, c'est que nous ne sommes pas facilement capable de nous ouvrir aux fonctionnements des autres, aux avis des autres et cela peut nous amener très loin parfois même jusqu'à la guerre.

On peut être très con et très intelligent à la fois, le monde est rempli de gens très brillants, qui ont fait des études, qui ont parfois fondés des partis politiques, qui ont écrit des pavés et qui racontent strictement n'importe quoi.

Peut-être que le contraire de la connerie serait la sagesse. Cela fait 25 siècles que les philosophes s'écharpent pour savoir ce qu'est la sagesse, alors je ne vais pas faire la connerie de trancher ici. Je pense que la sagesse est une espèce de scepticisme, de prudence, d'indulgence, de tolérance vis à vis des défauts des autres, vis à vis de l'opinion des autres mais aussi vis à vis de soi-même. Il ne faut pas être trop exigent, avoir des exigences trop élevées, sinon jamais personne ne trouvera grâce à nos yeux, pas même nous-même. Et ça c'est une forme de connerie aussi !


et au fait, tous mes meilleurs vœux  !


Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk 

2021 - LeTumulte.fr

En cours de lecture

Jusqu'ici tout va bien

Pourquoi publier le jour du consumérisme, ce fameux jour de black friday... Peut-être parce que certains devront répondre de leur mode de vie présent à leurs enfants dans le futur... Il ne faudra pas bégayer... Heureusement il y a les autres dont nous faisons partie, okay on n'est pas parfait, on est même encore trop souvent dans l'erreur, mais on tente de se corriger, de dévier nos trajectoires, de tendre vers le mieux, vers le meilleur de nous même. N'est-ce pas ça l'essentiel ?! D'être un peu plus en accord avec nos pensées, par nos actes et nos actions. D'apaiser, ou de réduire tout au moins cette dissonance cognitive.
 

Enfin il faudra garder à l'esprit, selon moi, une pensée pour cette jeunesse qui vit une drôle d'époque (drôle n'étant vraiment pas le bon terme...) et qui ressemble à une génération sacrifiée. Repenser à notre propre enfance ou jeunesse et la comparer aux leurs. Vraiment pas certain que je puisse vouloir échanger mon enfance, mon adolescence ou ma jeune vie d'adulte d'hier, contre celles d'aujourd'hui, et ce malgré le progrès technologique qui était pourtant censé améliorer nos vies... Il suffit simplement de regarder ce monde continuer sa course effrénée et de constater les dégâts tant au niveau social, environnemental, climatique, financier, sanitaire, de l'éducation, du consumérisme, de l'accentuation des inégalités, de la morale et des valeurs.

Jusqu'ici tout va bien dans ce tumulte !

Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk 

2020 - LeTumulte.fr